Feeds:
Articles
Commentaires

Je vous l’avais dit!

En mai dernier, je vous l’avais dit!

« On est dans la merde! », que j’avais dit.

Je ne savais pas à ce moment là à quel point c’était vrai!

Hier, l’Honorable Sinistre des finances Jim Flaherty présentait le premier budget Conservateur (le premier où ils sont majoritaires aux Communes). Ça fait mal. Physiquement mal.

Ils foncent comme des bulldozers dans la fonction publique.19 200 postes coupés d’ici 3 ans (7 000 départs à la retraite qui ne seront pas remplacés, le reste, la porte!). On parle d’un pays ici à peine stable à la suite d’une crise économique. Oh oui M. le Sinistre, ça ça encourage la reprise économique!

Après s’être retirés de Kyoto, ils ouvrent la porte toute grande aux compagnies pour venir siphonner encore plus nos richesses naturelles et ce sans restrictions puisqu’ils n’inspecteront plus les habitats avant d’autoriser les projets. On va se faire saccager la nature! Est ce que les Parcs protégés le resteront? J’ai des doutes!

Il y aura moins d’inspecteurs en général, donc moins d’inspection des aliments et moins d’inspecteurs pour les transports aériens. C’est tu juste moi que ça fait capoter?

Les crédits d’impôts pour la recherche et le développement sont coupés. On s’entend que pour encourager l’industrie, on a déjà vu mieux?

L’âge de la retraite passe à 67 ans. On s’entend, on pourra prendre notre retraite avant si on veut. Mais il faudra un régime de retraite privé pour ça, parce qu’il n’y aura pas de pension de vieillesse avant 67 ans. 80% de la population canadienne n’a pas de régime de retraite privé. La réponse du Sinistre? « Ce n’est pas avant 2029, la population a le temps de se préparer! ». Oui, M. le Sinistre. C’est sur que quelqu’un qui gagne 30 000$ par année avec 3 enfants à nourrir a de l’argent à mettre dans un régime de retraite privé! C’est TELLEMENT réaliste, M. le Sinistre.

Il y a encore beaucoup d’autres mesures, la moitié que je ne comprend pas en simple citoyenne que je suis. Certaines, d’après ce que j’ai compris, pas trop mauvaise. Y en faut.

Est-ce qu’il y a quelque chose qu’on peut faire pour empêcher l’hécatombe? À part aller voter quand c’est le temps, parce que ça semble être un concept difficile à appliquer pour la moitié de la population…

Première question : Pourquoi avant d’augmenter les frais de scolarité y révisent pas l’administration de l’éducation? Me semble que c’est un peu désuet comme système et que y aurait une couple de millions à sauver là.

Deuxième question : Pourquoi personne n’a évoqué cette option? Ils nous font des réformes de chenoutte mais y touchent pas à l’administration.

Comparons des pommes avec des pommes. Suède : 9 millions d’habitants, PIB par habitant de 48 936$ en 2010 d’après la banque mondiale. Québec : 8 millions d’habitants, PIB par habitant de 40 395, toujours en 2010, d’après le site du gouvernement Canadien. On s’entend que ça se ressemble.

Informations tirées du site http://www.sweden.se/fr/Accueil/Education/ :

« Le système éducatif repose sur le principe d’un enseignement pour tous, financé par l’impôt et accompagné de programmes subventionnés sur fonds publics pour la formation continue, le recyclage, l’enseignement pour les adultes et les cercles d’étude. Le secteur privé, par ailleurs, propose un large éventail de formations complémentaires et d’études personnalisées.

Personne n’est laissé à l’écart. La loi scolaire fait obligation aux écoles d’assurer un soutien spécial aux enfants qui en ont besoin et elle pose en principe que tous les enfants ont droit à une éducation équivalente, où qu’ils vivent en Suède et indépendamment de leurs capacités ou incapacités. »

Ils ont d’importantes ressources naturelles, de la forêt, de l’hydro électricité, du fer (ça vous dit quelque chose?).

Toujours sur le même site, dans un autre onglet :

« L’enseignement supérieur suédois est en grande partie financé par l’impôt. Jusqu’à présent, les études étaient gratuites pour tous les étudiants, quelle que soit leur nationalité, mais à compter de 2011, les étudiants de pays autres que les membres de l’UE/EEE et la Suisse auront à verser des droits de scolarité. Le gouvernement considère que l’enseignement supérieur suédois doit être compétitif par sa qualité et ses bonnes conditions d’études, et non simplement par sa gratuité.

Des bourses pour attirer les étudiants

Pour permettre aux étudiants qui ne peuvent pas payer les frais de scolarité de faire des études en Suède, le gouvernement a dégagé des ressources pour deux nouveaux programmes de bourses. L’un de ceux-ci, d’un total de 30 millions de SEK par an, est canalisé par l’Institut suédois. Destiné à des étudiants hautement qualifiés de pays avec lesquels la Suède poursuit des projets de développement à long terme, il doit couvrir aussi bien les frais de séjour que les droits de scolarité. L’autre programme s’adresse à des étudiants hautement qualifiés de pays extérieurs à l’UE et à l’EEE. »

 

Est-ce que j’ai besoin d’élaborer pour le Québec?

Si ça marche pour eux autres, pourquoi ça marche pas pour nous autres?

Bon ‘Yeu!

Une nouvelle cette semaine m’a fait bondir : à lire ici

Je veux bien comprendre qu’on veuille séparer l’Église et l’État. Mais depuis quand informer et cultiver les enfants est devenu un crime? « Dieu réunit ceux qui s’aiment ». Ouuuuuuuuuh, c’est pernicieux!

« « Il ne voulait pas aborder de thème religieux dans son cours de musique, d’où sa modification à la finale de la chanson », a continué le porte-parole de l’école. La classe compte des élèves de 10 et 11 ans.  »

Il s’agit ici d’une des plus grandes chansons de la francophonie. Un monument de la chanson. Pis on s’entend-tu que cette chanson a f***** rien de religieux?

Est-ce que ça veut dire que dans un cours d’histoire de l’art, il faudrait que les élèves ne voient pas d’art du Moyen-Âge? (On s’entend pour dire que l’iconographie religieuse compose une grosse partie de l’art médiéval…). On fout une grosse tache blanche sur la Vierge de l’Apocalypse?

Les Croisades, on donne quelle raison pour les croisades?  » Beeeeeen voyez, Saint Louis… ah non pas Saint Louis, Louis IX de France padon, je me suis échappée, il trouvait Paris froide l’hiver, alors il a décidé d’aller dans le coin de Jérusalem pour sa résidence des mois froids. Le mec à Jérusalem il était pas content alors il a essayé de le mettre dehors… Y avait ramené des beaux objets faque y a construit heuuuuuu une belle bâtisse sur l’Île de la Cité pour les exposer. »

Ne vous méprenez-pas. Oui, je suis catholique. Je pèterais tout autant les plombs s’il sagissait de Bouddha ou Allah. C’est une question de principe. L’école est là pour instruire et cultiver, pas pour apprendre aux enfants à être bornés.

Pendant ce temps là, ils regardent Loft Story, Star Académie pis plein de films avec plein de sang à la tévé. Mais ça c’est correct, y a pas le mot Dieu.

 

 

Allez, un ptit coup d’Hymne à l’Amour, pour se faire plaisir (je ne sais pas pour vois, mais moi ça me donne des frissons cette chanson-là!)

 

Nouvelle chambre!

En emménageant, j’ai manqué de temps pour nettoyer à fond et repeindre.

Ça y est, là c’est fait!!

Avant :

Belles traces de chaleur, et superbe panneau électrique….

C’est le même jaune que j’avais dans ma chambre à 15 ans…

Pendant :

3 murs et un plafond : 2 jours

4e mur : 1 semaine!!!

J’ai gardé le meilleur pour la fin…

Ça m’a pris 3 heures pour la première couche de la 3e couleur…

Voilà le travail!!!!!

La cerise sur le gâteau :

J’avoue être plutôt fière. Et oui, les lignes sont droites (un peu déformées par le 35mm). Par contre je suis déçue de la qualité de la peinture utilisée, Behr apprêt et peinture 2 dans 1, pour les couleurs foncées le fini est vraiment pas génial!

Les Copains d’abord!

Vous ne m’y reprendrez plus, mais pour une fois, une toute petite fois je me permets de dire : Vive Québécor! Merci pour les Week ends de la chanson Québécor qui m’ont permis d’assister à Brassens-Scopie, où un type nommé Claud Michaud, accompagné un manoucheux François Rousseau, nous font voyager dans l’univers du Monsieur Brassens, en passant par la Bible et Cyrano.

Vous m’avez bien lu, Cyrano. La Bible, on s’y attend, Brassens étant un fervent anti-clérical et un grand humaniste.

Cyrano? Cyrano, l’indépendant. Cyrano le poète. Cyrano, l’amoureux. Cyrano, le fendard. Ça ne vous fait pas penser à un certain moustachu?

On a même eu droit à la tirade du « Non Merci« , juste avant Les trompettes de la renommée :

Chercher un protecteur puissant, prendre un patron,
Et comme un lierre obscur qui circonvient un tronc
Et s’en fait un tuteur en lui léchant l’écorce,
Grimper par ruse au lieu de s’élever par force ?
Non, merci. Dédier, comme tous ils le font,
Des vers aux financiers ? se changer en bouffon
Dans l’espoir vil de voir, aux lèvres d’un ministre,
Naître un sourire, enfin, qui ne soit pas sinistre ?
Non, merci. Déjeuner, chaque jour, d’un crapaud ?
Avoir un ventre usé par la marche ? une peau
Qui plus vite, à l’endroit des genoux, devient sale ?
Exécuter des tours de souplesse dorsale ?…
Non, merci. D’une main flatter la chèvre au cou
Cependant que, de l’autre, on arrose le chou,
Et donneur de séné par désir de rhubarbe,
Avoir un encensoir, toujours, dans quelque barbe ?
Non, merci ! Se pousser de giron en giron,
Devenir un petit grand homme dans un rond,
Et naviguer, avec des madrigaux pour rames,
Et dans ses voiles des soupirs de vieilles dames ?
Non, merci ! Chez le bon éditeur de Sercy
Faire éditer ses vers en payant ? Non, merci !
S’aller faire nommer pape par les conciles
Que dans les cabarets tiennent des imbéciles ?
Non, merci ! Travailler à se construire un nom
Sur un sonnet, au lieu d’en faire d’autres ? Non,
Merci ! Ne découvrir du talent qu’aux mazettes ?
Etre terrorisé par de vagues gazettes,
Et se dire sans cesse : « Oh, pourvu que je sois
Dans les petits papiers du Mercure François ? »…
Non, merci ! Calculer, avoir peur, être blême,
Préférer faire une visite qu’un poème,
Rédiger des placets, se faire présenter ?
Non, merci ! non, merci ! non, merci ! Mais… chanter,
Rêver, rire, passer, être seul, être libre,
Avoir l’oeil qui regarde bien, la voix qui vibre,
Mettre, quand il vous plaît, son feutre de travers,
Pour un oui, pour un non, se battre, -ou faire un vers !
Travailler sans souci de gloire ou de fortune,
A tel voyage, auquel on pense, dans la lune !
N’écrire jamais rien qui de soi ne sortît,
Et modeste d’ailleurs, se dire : mon petit,
Sois satisfait des fleurs, des fruits, même des feuilles,
Si c’est dans ton jardin à toi que tu les cueilles !
Puis, s’il advient d’un peu triompher, par hasard,
Ne pas être obligé d’en rien rendre à César,
Vis-à-vis de soi-même en garder le mérite,
Bref, dédaignant d’être le lierre parasite,
Lors même qu’on n’est pas le chêne ou le tilleul,
Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul !

Donc, en résumé, un très bon show, avec des chansons plus ou moins connues de votre serviteure (y a comme pas de mot pour ça!) mais tout aussi réjouissantes les unes que les autres!

Ça joue encore vendredi le 30, allez-y donc!

Nous faisons un encan de photos au bureau au profit de l’Hôpital de Montréal pour enfants.

Je dois choisir trois ou quatre photos à vendre et franchement, je n’y arrive pas!
Je vous demande donc de me dire (dans les commentaires) vos 3-4 photos favorites

Petite précision, je n’imprimerai pas avec les cadres, elles seront dans des passe-partout

Enfin, j’aimerais avoir le plus de réponses possibles d’ici la fin de semaine prochaine (le 14), pour que j’ai le temps de faire imprimer les photos choisies. Je vais en rajouter une de Montréal au lot, mais cette photo là n’est pas encore prise 😛

Empire State Building – nuit


Empire State Building

Central Park

Coucher de soleil

Louvre – 1

Louvre – 2

Louvre – 3

Tour Eiffel – 1

Tour Eiffel – 2

Boston!

La banlieue de Boston, presque 2 semaines après la tempête…. J’me plaindrai pu jamais du pas de déneigement à Montréal!

À Boston Commons

Un geai bleu